Newsletter

Boeuf mijoté avec pomme de terre 土豆炖牛肉 tǔdòu dùn niúròu

Un plat populaire mijoté à la mode du Nord de la Chine, les plats mijotés à base de viande ont à peu près tous le même principe : on fait dorer la viande, on assaisonne, on ajoute de l'eau chaude puis on laisse cuire doucement, et à la fin, on augmente le feu pour réduire la sauce.
Après les épices, les condiments et les légumes qui accompagnement changent selon les différentes régions en Chine.

Pour 5 à 6 personnes
500 g de bœuf à mijoter (du bœuf bourguignon ira très bien)
5 petites pommes de terre
1 c. à soupe de sauce de soja noire
1 c. à soupe de sauce de soja claire
1 c. à soupe de pâte de soja fermenté
1,5 c. à soupe d'huile végétale
2 c. à soupe de vin jaune chinois (vin de shaoxing)
3 feuilles de laurier
1 badiane
3 tranches de gingembre
2 ciboules
un peu de sel
6 morceaux de sucre candi chinois
2 piments rouges séchés (sinon piment d'Espelette)
4 ou 5 morceaux de chen pi (peau de mandarine séchée)
Préparation
Coupez le boeuf en morceaux, d'une taille un peu plus grande qu'une bouchée.
Trempez les dans l'eau froide pendant 30 min environ, rincez bien. Essuyez les morceaux avec du papier absorbant.
Chauffez l'huile à feu vif dans une cocotte, faites revenir le gingembre et les ciboules. Ajoutez la viande. Faites sauter pendant 1 à 2 min.
Ajoutez le chen pi et la badiane, continuez à cuire jusqu'à ce que le bœuf devienne sec.
Ajoutez la pâte de soja fermentée, mélangez bien. Mettez le vin jaune chinois (vin de shaoxing), les deux sauces de soja et le sucre candi. Ajoutez de l'eau chaude à hauteur, laissez mijoter.
Au bout de 40 min de cuisson, coupez les petites pommes de terre en 4, ajoutez les dans la cocotte, parfumez le tout avec les feuilles de laurier et les piments rouges séchés.
Au bout d'une bonne heure de cuisson, vérifiez l'assaisonnement et salez si nécessaire.
Quand le boeuf devient tendre, augmentez le feu et faites réduire la sauce.
Servez de suite.
Accord mets et vin : 99/100, Lirac rouge Reine des Bois 2012, Domaine de la Mordorée 

15 commentaires:

  1. Ca fait un bout de temps que je me dis qu'il faut que je rachete de la pate de soja fermentee - et la, encore une fois, je n'en ai pas alors que ton plat me fait trop envie. Ca ne saurait tarder maintenant.

    RépondreSupprimer
  2. Cette assiette me met l'eau à la bouche... Tout semble délicieux !
    Bonne journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir,
    le 4 ou 5 morceaux de chen pi (peau de mandarine séchée), puis-je le faire moi-même ??
    Merci beaucoup, j'ai bien envie de faire cette recette, d'autant plus que j'ai tous les ingrédients excepté le chen pi
    merci encore
    Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vous pouvez le faire vous même, vous me direz ce que vous en pensez. Bonne journée.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ce plat est un vrai régal ! j'en ai adoré les saveurs ! Merci pour le partage !

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour le retour, je suis ravie que cela vous ait plu ! Bonne fin de journée.

      Supprimer
  5. Mmmmm! Margot qu ej'aime ce plat et ses saveurs et toutes les odeurs qui doivent embaumer la cuisine!!! un régal! hop! favoris!!!

    RépondreSupprimer
  6. Superbe recette! Ca change des plats minute au wok, ici ça mijote, ça mitonne, un bon plat d'hiver! :)

    RépondreSupprimer
  7. il me met l'eau a la bouche ton ptit plat, avec les températures qui baissent c'est parfait!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. Un plat très appétissant et qui semble très simple à faire.
    Il ne reste plus qu'à....
    J'espère avoir le plaisir de te voir plus longuement le mois prochain à Soissons.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  9. ce boeuf doit être bien gouteux

    RépondreSupprimer
  10. ça cuit et embaume la maison! J'avais tout ce qu'il fallait sous la main, youpi!

    RépondreSupprimer